UN VENT FAIBLE

Nous avons besoin des énergies renouvelables. Tout le monde est bien d’accord.

Nous savons aussi que l’implantation des éoliennes  est une source de nuisance imposés aux riverains de façon permanente et durable.

Beaucoup de nuisances pour produire peu d’électricité

Sur la carte des vents pour la France notre secteur est dans l’avant dernière tranche (sur 6)  pour la puissance du vent. C’est un premier indice. La puissance moyenne du vent en Limousin est médiocre.

Les éoliennes en Limousin ne seront jamais productives comme dans l’Hérault, l’Aude ou les plaines de Champagne…

Mieux qu’un mât de mesures

Dans le premier schéma éolien du Limousin en 2006 on trouve des données chiffrées pour Peyrelevade et pour Lastours.

Le document indiquait que Lastours (encore en projet) produirait 5 000 000 de kw/h par an. Le calcul avait été fait à partir de la vitesse moyenne du vent mesurée à 80 mètres de haut : 6,2 mètres seconde.

En 2015 l’éolienne de Lastours  a produit un peu moins de 3 000 000 de KW/h (calculé à partir de la moyenne mensuelle de 243 394 KW/h) d’après les   chiffres communiqués par les administrateurs de Lastours sur leur site internet        http://eol87.fr/

La puissance moyenne sur un an  à Lastours a été de 330 KW. C’est 17% de la puissance nominale du générateur installé (2000 KW).

A moins d’un bouleversement climatique les éoliennes arédiennes n’auraient pas un vent meilleur que celui de Lastours.

Pour Peyrelevade  le schéma éolien régional de 2006 donnait des informations très précises (page 27): schema_regional_limousin 2006

                vitesse du vent mesurée à 65 mètres: 6 m /s.

                puissance installée: 9 MW (6 machines de 1,5 MW)

                 production annuelle attendue: 20 millions de KW/h

C’est à dire que chacune des  éoliennes allait produire 3 300 000 KW/h par an. Un tel niveau de production était remarquable puisque le rendement atteignait plus de 30 % par rapport à la puissance nominale, autant que dans les sites les plus ventés en France!

Nous n’avons pas trouvé les chiffres de la production réelle sauf dans la presse qui a indiqué que Peyrelevade n’avait fait que 1700 heures de production contre les 2220 attendues (soit une charge d’à peine 20%).

Nous avons appris que ce parc avait été concerné par une procédure de sauvegarde  en date du 06 /11 /2009 et un plan de continuation avec redressement en date du 16/10/2010.

Redressement-judiciaire-TC_BRIVE_15102010_PEYRELEVADE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *