Historique du projet

ANNÉE 2014

Printemps 2014

La Compagnie du Vent « ayant pris contact avec la mairie et consulté le cadastre« (1) a déterminé une zone susceptible de recevoir des éoliennes, dans le nord de la commune de Saint-Yrieix-la-Perche. Elle entreprend un démarchage individuel et discret des propriétaires concernés. Les premiers contacts sont pris dans un secteur compris entre les Jalladas du Nord, Souillac, Les Rieux… à l’est de la route de Limoges à Saint-Yrieix-la-Perche (D 704). Quelques propriétaires à l’ouest de la D 704  sont démarchés.

Été 2014

La Compagnie du Vent continue ses démarchages jusqu’à la rivière Isle, entre les villages de Marneix, La Ribière du Nord, Rouveix, Champsiaux. En même temps, elle prospecte sur une zone comprise entre Maziéras et la Ribière du Nord. Plusieurs propriétaires contactés commencent à s’interroger. Ils s’attendaient à des réunions d’information organisées dans les villages pour tous les riverains proches des futures éoliennes : ils finissent par refuser devant tant d’opacité.

ANNÉE 2015

18 octobre 2015

Un mât de mesure des vents est mis en place entre les villages de Marneix et de la Ribière. Les riverains découvrent avec stupeur sa hauteur de 84 mètres préfigurant l' »encombrement visuel » des futures éoliennes dont les nacelles seront vingt mètres plus haut, sans compter la rotation des pales longues de plus de 40 mètres.

Décembre 2015

Des propriétaires riverains des villages de Marneix et de Champsiaux décident de s’organiser en association et fondent la PEPPU pour tenter de s’informer et comprendre ce projet sans attendre l’enquête publique. Ce qui a frappé les habitants pendant cette période de près de deux ans – des premiers démarchages, au printemps 2014, à l’implantation du mât de mesures, en octobre 2015, et jusqu’à la fin de l’année 2015 – c’est l’absence totale d’information, l’opacité organisée et la volonté manifeste de n’ouvrir aucun dialogue avec les principaux intéressés.

PEPPU_Dialogue

ANNÉE 2016

23 janvier 2016

La PEPPU est publiée au Journal Officiel.

31 janvier 2016

 La PEPPU adresse une demande pour rencontrer le Maire et Président de la Communauté de communes. Une rencontre a lieu  le 02 mars  2016 avec le conseiller municipal chargé du dossier et  en présence du chef de projets de la Compagnie du Vent. Au cours de cette réunion, la PEPPU déplore avec insistance l’absence  de concertation et d’information jusqu’à ce jour, comme cela aurait dû  se faire selon les recommandation du Ministère de l’Écologie et du développement durable. Au terme de cette réunion  la PEPPU  invite l’élu présent et le chef de projets à venir sur le terrain. Ils s’y engagent. Le maire et  l’élu municipal répondront  à cette invitation et se rendront à Marneix le vendredi 25 mars.

 21-25 mars 2016

Une exposition publique sur le projet est organisée conjointement par la Mairie de Saint-Yrieix et par la Compagnie du Vent. Les membres de la PEPPU y  sont présents avec assiduité et formulent de nombreuses remarques orales et écrites en particulier sur des inexactitudes flagrantes figurant sur les cartes affichées.

EXPO SALLE ATTANE

Vue générale de l’exposition

Entouré par six panneaux polyvalents pour n’importe quelle exposition, au fond et au  centre est affiché l’unique panneau spécifiquement dédié aux éoliennes arédiennes.

PEPPU_Note exposition publique Cie du Vent

Mai 2016

Le site de la PEPPU

L’association Peppu ouvre un site internet pour donner  toutes les informations dont elle a pu et pourra avoir connaissance sur le projet.

Information des riverains et concertation

Au cours de l’exposition publique organisée du 20 au 25 mars à Saint-Yrieix la Perche à l’Espace François Ferraud, le chef de projet avait annoncé :

  • la réalisation d’une étude du potentiel éolien après 6 mois de mesures du vent de novembre 2015 à avril 2016 ( durée habituelle de 12 à 18 mois)
  • la réalisation d’une étude naturaliste sur un cycle biologique complet (de février 2015 à février 2016)
  • la réalisation des études paysagères et acoustiques sur mars- avril- mai 2016

 

La PEPPU a adressé le 10 mai 2016 trois courriers distincts à la COMPAGNIE DU VENT pour lui demander  de lui communiquer ces études et leurs conclusions dans le cadre d’un dialogue et de l’information des populations riveraines.

Samedi  4 juin,  la Peppu n’a  encore reçu aucune réponse à ses trois demandes.

Le 26  juillet 2016 la PEPPU relance par lettre la Compagnie du Vent pour avoir communication des études naturaliste,  paysagère et acoustique ainsi que de l’étude du potentiel éolien.

29 août 2016

Une réponse de la Compagnie du Vent parvient à la PEPPU indiquant que:

*l’étude naturaliste est en cours de relecture

*l’étude du potentiel éolien à 6 mois est non représentative des potentiels observés les autres années sur la région. Cette étude est prolongée d’un an

*étude acoustique est en cours de réalisation

*étude paysagère: l’implantation des éoliennes est en cours d’affinement. Les photomontages seront réalisés ultérieurement.

La lettre de la CdV indique que suite à l’exposition de mars 2016 un document de réponse aux remarques formulées sur le cahier sera transmis  aux habitants de la commune dans les prochaines semaines.

Une deuxième exposition à Saint-Yrieix  donnera les résultats des différentes études et des implantations envisagées.

 

 

 

(1) Extrait d’une  lettre envoyée au propriétaire d’une parcelle susceptible d’avoir une implantation d’éolienne.